Retour à l'aperçu

Hector® Max

Herbicide systémique de post-levée pour le maïs.

Herbicide systémique de post-levée absorbé principalement par les feuilles. Il agit contre les dicotylédones et surtout sur de nombreuses graminées dont le chiendent et les vivaces levées au moment du traitement dans la culture du maïs.

Grandes cultures

Maïs

Dosage : 400 g/ha Hector Max + 0.5 l/ha Gondor

Recommandations
Successor T 3.0 l/ha + 400 g/ha Hector Max + 0.5 l/ha Gondor

Sols Karstiques
400 g/ha Hector Max + 1.4 l/ha Spectrum + 0.5 l/ha Gondor

Application stade 2 à 6 feuilles du maïs (BBCH 12-16). Les mauvaises herbes sont sensibles au stade 2 à 6 feuilles. Les graminées peuvent être contrôlées du stade 2 à 6 feuilles jusqu'au tallage (millets). Le chiendent est sensible du stade 2 feuilles jusqu'à une hauteur au maximum de 20 cm.

Réduire le dosage de 30 % lors de semis tardifs (dès juin). Demandez un conseil si nécessaire.


Sélectivité de Hector Max®?
Suite aux années précédentes, il a été constaté que la plupart des variétés de maïs ensilage ou de maïs grain cultivées en Suisse ont une bonne tolérance aux sulfonylurées sauf si les conditions d'applications n'ont pas été respectées ou ont été défavorables. L'application du Hector Max n'est pas recommandée sous les conditions suivantes : Temps frais et humide, froid, gel ou semence endommagée par le gel, lors de sécheresse prolongée, si de l'eau stagne sur le sol, immédiatement après une pluie ou une période pluvieuse car la couche de cire présente sur les feuilles est diminuée, sur feuilles humides, si les variations de températures entre la nuit et le jour sont de plus de 20°C, si les températures sont supérieures à 25°C, sur sol froid, sur des champs pauvres en éléments nutritifs (carence) ou parasité par un champignon, dans les cultures de maïs destinées à la sélection, à la production de semences et sur le maïs doux. Les cultures de maïs qui ont/ou seront traitées avec Hector Max, ne peuvent pas recevoir une application d'insecticide appartenant au groupe chimique des Esters phosphoriques. Il est possible, sur des cultures de maïs traitées avec Hector Max d'utiliser des insecticides appartenant aux groupes chimiques des Pyréthrinoïdes, des Néonicotinoïdes ou des Carbamates. Il n'est pas possible, sur des cultures de maïs traitées avec Hector Max, d'utiliser des insecticides appartenant aux groupes chimiques des Ester-phosphoriques et des Thiocarbamates.

Les variétés de maïs suivantes se sont révélées incompatibles avec Hector Max : Aabsolut, Accu, Anjou 246, Alibi (=Anjou 230), Bielek, Cladio, EE 3315, Fjord, Goldenso, Goldville, GZ Aldera, Kluni cs, Nathan, Nescio, Prince, Rival, SM 51 135, Tango. La liste des variétés de maïs compatibles avec les herbicides HECTOR MAX®, PRINCIPAL®, TASK®, TITUS® et HARMONY® SX est régulièrement mise à jour. Il est recommandé de lire attentivement le mode d'emploi avant utilisation . Vous pouvez recevoir des renseignements supplémentaires pour l'utilisation de ces produits en appelant le numéro 062 746 80 00 du lundi au vendredi de 08h00 à 17h00, ou en consultant le site www.staehler.ch. Vous trouverez la version mise à jour des variétés de maïs sur le site www.agrar.dupont.de.

9.2 % Nicosulfuron
2.3 % Rimsulfuron
55 % Dicamba

Le Rimsulfuron et le Nicosulfuron appartiennent à la famille chimique des sulfonylurées. Ils inhibent l'enzyme indispensable pour la formation d'importants acides aminés essentiels à la division cellulaire et à la croissance des adventices.

Le Rimsulfuron est absorbé par les feuilles et légèrement par les racines. Il migre rapidement jusqu'aux zones méristématiques des adventices. La croissance de la plante est rapidement arrêtée.

Le Nicosulfuron est absorbé principalement par les feuilles, puis il est transporté par le xylème et le phloème dans toute la plante.

Le Dicamba appartient à la famille chimique des dérivés de l'acide benzoïque. Il est rapidement absorbé par les feuilles et les racines, puis transporté dans la plante par la sève. La croissance des plantes est bloquée. Dès le début de son action, le métabolisme de la plante est fortement limité, à tel point qu'elle ne concurrence plus les cultures au niveau des matières nutritives. Le Dicamba se caractérise par une action initiale souvent lente.

Hector Max provoque des jaunissements et/ou rougissements qui se transforment en nécroses et cause la destruction progressive des mauvaises herbes. Dès l'application, il n'y a plus de concurrence nutritionnelle des mauvaises herbes. Hector Max a une faible persistance d'action dans le sol. Hector Max a un large spectre d'efficacité sur graminées et dicotylédones.

Nr. d'art. Emballage Unité Carton Prix/Carton
10 02 18 1 kg 277.40 10 x 1 kg 2'760.00